AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Far away ~ Franz Götze [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Far away ~ Franz Götze [Terminé]   Mer 23 Oct - 18:11




Franz Götze






Physique



 Tout dans le visage de Franz amène à l'enfance et l'insouciance, son sourire enfantin et ses mimiques comiques en sont l'exemple le plus marquant. Mais surtout le tableau coloré qu'est son visage. Ses cheveux, entre autres, sont d'un rose pâle qui attire immanquablement le regard. Mal coiffés, trop longs, peu lui importe, ces longues mèches n'obéissent qu'à leur propre volonté. La peau de Franz est assez pâle, bien qu'il passe le plus clair de son temps au soleil, sa peau ne brunit pas. Il semble être condamné à porter ce voile de blancheur tout au long de sa vie. Ses lèvres sont fines et assez larges, ce qui lui permet de dévoiler une dentition parfaite lorsqu'il sourit à s'en décrocher la mâchoire. Enfin, ses yeux sont d'un bleu commun. « Les yeux sont le miroir de l'âme » dit-on, et le jeune homme ne déroge pas à la règle. Si les paroles du jeune pirate correspondent parfaitement avec sa pensée, il en va de même pour son regard. Tout y passe, de la colère jusqu'à la joie. Côté pilosité, il n'a malheureusement pas été très gâté. Sur le visage comme sur le reste du corps, il est bel et bien imberbe.

 Justement, le reste du corps. D'un point de vue générale, il entre dans la moyenne au niveau des dimensions, en effet il mesure aux alentours du mètre quatre-vingt. Il n'est pas spécialement baraqué, ses muscles sont d'ailleurs excessivement fins, impossible pour lui de prendre le quelconque volume malgré les quantités magistrales de nourriture qu'il est capable d'ingurgiter. Taillé tout en nerf, ses muscles restent néanmoins saillants et bien présent. Il est taillé comme un marathonien et supporte les combats qui n'en finissent pas. Il fait d'ailleurs preuve d'une résistance qui vous sape le morale. Il est vrai qu'il ne donne pas l'impression d'un monstre fourré aux testostérones « Des artifices tout ça » vous dira-t-il. Lui il préfère agir avec précision et simplicité, plutôt que de se jeter à bras ouvert dans une mêlé sans noms, il tentera de s'attaquer aux points stratégiques de l'adversaire. N'allez pas croire qu'il agit comme un lâche et qu'il laisse les autres faire le sale boulot, loin de là, il agit juste comme l'être censé qu'il pense être.

Immanquablement, vous ne pourrez éviter sn style vestimentaire assez particulier. Dans un soucis de simplicité, et dans le but de conserver une grande liberté de mouvement, car c'est surtout autour de cela que s'axe le style de combat de Franz ; il s'habille quotidiennement avec une veste sans manches de couleurs noirs et aux coutures jaune. Cette dernière n'est que rarement attachée. Un court tablier noir au même coutures jaunes descend de sa taille jusqu'à ses genoux. Il est vêtu la plus part du temps d'un pantalon blanc assez ample qui s'arrête lui aussi aux genoux pour lui laisser une grande liberté d'action. Il utilise de simples sandales en guise de chaussures. Quel que soit le temps il conserve une grande écharpe, dont il tient son surnom, elle est d'un blanc cassé et mesure environs deux mètres. Elle n'a aucune valeur significative mais reste un symbole important aux yeux du médecin.



Mental


A l'instar de son visage enfantin, il agit de façons mature et calme. A tel point que cela en devient sa principale qualité, un calme à toutes épreuves. De plus ce calme s'associe à une patience intransigeante, ainsi lorsqu'il est afféré à une tâche, il n'en démorre pas et ne laisse rien paraître de son énervement. Oui, il est aussi un peu buté. Mais il reste un homme avec ses défauts. Vous aurez beau avoir toute la patience nécessaire, si une mouche se met à vous tournoyer autour sans relâche, mais que dans un désir de ne pas céder à la provocation de l'insecte vous ne bronchez pas ; il arrivera forcément un moment ou vous vous jetterez à bras le corps dans la bataille. Franz n'échappe pas à la règle, gouttes à gouttes, le vase se remplie, et lorsqu'il est plein : C'est le Drame (notez la majuscule au « d »). Sur ce point on peut dire que le jeune médecin est assez impulsif, sanguin, sa réaction ne dépendra absolument pas du contexte et pourra être totalement disproportionnée aux vues de la situation, je vous laisse imaginer l'inverse. Si ce calme apparaît comme étant l'un de ses points positifs principale dans des situations assez tendu par exemple ; il résulte du stress omniprésent du pirate qu'il s'efforce de cacher du mieux qu'il peut. Ainsi les situations dangereuses lui permettent d'évacuer ce trop-plein d'anxiété.
Il apparaît au quotidien comme une personne tranquille, qui aime recueillir les confidences en remplissant en quelques sortes le « rôle » du médecin. Mais ne vous y trompez pas, il est néanmoins un homme d'action qui sait se battre et dont le grand amour est la liberté. Sous ces airs -trompeurs- de gentil petit garçons qui met des jolies pansements, vie un désir farouche de nouvelles découvertes.










Histoire
Log Town. Quel cadre grandiose pour commencer une aventure n'est-ce pas ? Cette grande ville d'East Blue n'a rien perdu de sa gloire passée. Mais surtout, il s'agit du point de départ de l'âge d'or de la piraterie. Quelle ironie, la mort d'un seul homme, évènement qui était censé ramener le calme dans ce monde, a déclenché l'effet inverse. Et c'est ici, sur ces pavés usés par le temps, sur cet échafaud qui ne demande qu'à tomber que c'est joué le destin de la nouvelle ère. Immanquablement ce changement radicale a marqué plusieurs génération.

_ _ _

Franz était un enfant des rues, durant son enfance il agissait assez en solitaire, préférant se cultiver plutôt que s'adonner aux activités de ses pairs issu du même milieu sociale. « La culture élève l'homme » lui avait un jour dit un homme qui s'amusait à critiquer le gouvernement mondiale au travers de ses œuvres. Très vite le jeune homme se focalisa sur deux sujets qui le passionnèrent. Il ne vivait que pour eux, c'était grâce à eux qu'il allait devenir célèbre, et surtout fort, terriblement fort ! Véritable bourreau de travail il se jeta corps et âme dans un apprentissage long et rigoureux. La vie n'avait jamais été tendre avec lui, dès sa naissance il avait été mis à l'écart, sa chevelure était une source de moquerie facile et le commun des mortels s'en donnait à cœur joie. C'est pour cela qu'il avait bien décidé de la lui rendre, lui qui avait toujours été détesté, rejeté, insulté, ne vivait plus que dans l'idée de se venger de ce monde qui n'avait pas su l'accepter. La façons qui lui sembla la plus simple de rendre la monnaie de leur pièce à tous ces « honnêtes » gens était sans aucuns doute d'outrepasser la loi qui les conditionnait tous. La piraterie semblait être un chemin tout tracé pour notre vagabond. Mais avant de choisir une voie aussi houleuse et empreinte de dangers ne valait-il mieux pas savoir ce qui se cachait derrière ?


- C'est quoi un pirate ?

Quel question absurde. Comment ce gamin aux cheveux roses ne peut connaître l'existence et la définition même de ces êtres abjectes qui écument les mers à la recherche des plus grandes richesses, pillant, détruisant tout ce pourquoi d'honnêtes gens on tramer tout au long de leur vie. Et eux, infectes rats des mers, il leur suffit de quelques instants pour réduire à néant tout une vie.

- Ce sont des monstres abjectes, puant le vice et suant la cruauté. Des êtres dont la présence sur les mers est une absurdité, une insulte à tout ce qui vie. Tous ne méritent qu'une chose : une corde autour du cou et un tabouret sous les pieds. Retiens bien ça gamin, un bon pirate est un pirate mort.

Sans même ouvrir les lèvres, l'enfant regarde l'homme au visage martelé par l'âge, puis se détourne et sort de l'auberge sans en dire plus. Bizarre celui-là.

- C'est quoi un pirate ?

Il ne l'avait même pas vu venir. C'était comme si cet enfant avait été toujours là mais qu'il n'avait jamais désirer lui faire part de sa présence. Comme un paysage dont on a l'habitude d'observer les formes et quand tout à coup vous distinguez un élément qui vous paraît nouveau sans l'être totalement. Quelle était cette question déjà ? Ah oui ! Quelle drôle de question de la part d'un enfant qui semble vivre ici. Pourtant le marine ne sait que répondre. Etrangement ce qu'il pensait connaître le mieux se révèle être entouré d'un étrange halot opaque, la piraterie c'est le mal bien sur.

- La piraterie c'est tout ce qu'il y a de plus mauvais petit.

- Oui mais un pirate c'est quoi ?

Comment expliqué à un enfant  ce que sont ces brigands des mers à la recherche de richesses à en faire pâlir les plus grands rois ? Comment expliqué qu'ils naviguent dans le but d'être le plus libre possible et que c'est bien cela qui les rangs hors de contrôle et les classes au niveau de « hors la loi ». Tout ce remue méninge dans le crâne du soldat lui en donnait mal à la tête, il ne s'était pas engagé pour réfléchir mais pour combattre et gagner sa croute. Enervé, il reporta sa frustration sur l'enfant en lui ordonnant voire ailleurs si il y était. Penaud, l'enfant reprit son chemin à travers le dédale de ruelles. Si les forces de l'ordre n'étaient même pas capable de lui donner une réponse sans y mêler leur propre jugement, pourquoi ne pas demander aux principales intéressés ?
Dans le port principale de Log Town, une auberge détient le monopole de la vente de boisson sur la zone portuaire. C'est un véritable entonnoir à marin. Il y réside une atmosphère chaude, étouffante, bruyante où les relans de boissons alcoolisés et de vomi se mélangent avec la sueur des hommes qui ont passé des jours en mer et la moisissure de la charpente. Dans un coin à l'abris des regards indiscrets et du tumulte du reste de la clientèle. Un groupe d'individus bavarde et vide quelques pintes de bières. Leur accoutrement ne laisse aucuns doutes sur leur alignement, ce sont des pirates. D'un pas décidé il s'avance en direction de celui qui semble être le plus imposant et sûrement le capitaine.

- Eh c'est toi le cap'taine ? Demanda-t-il avec assurance

- Ca ce pourrait bien, qu'est ce que tu veux petit ? Un pièce pour t'acheter un jus de fruit ?

Aussitôt l'assistance partie dans un grand éclat de rire. Pourtant l'enfant ne se démonta pas, fixant toujours avec la même intensité le chef de file. Courage ? Folie ? Ou simplement curiosité ? Qui sait. Une fois que le reste de l'équipage se fut calmé et que les hors la loi aient reporté leur attention sur lui, Franz -car depuis le début c'est de lui dont je vous parle- reposa sa question avec son calme presque insolent. Alors il y eu comme un changement dans l'air, et tout sembla s'arrêter. Tout ce qui était extérieur à cette question n'avait alors plus d'importance. Le capitaine semblait alors devenir sérieux, comme si ce qui allait sortir de ces lèvres allait décidé du destin du monde.

- N'écoute pas ceux qui te diront qu'un pirate est un être sans cœur qui n'a pour seul but le malheur des autres. Qu'ils n'œuvrent dans le seul but de la déchéance du monde. Ils n'y connaissent rien. Le pirate est un être amoureux. Et ses deux grands amours sont l'Aventure et la Liberté. Il ne vit que pour ces deux femmes qui savent se montrer généreuses quand on leur est fidèle. Voilà ce qu'est un pirate, ni plus, ni moins.

Satisfait de a réponse l'enfant laissa l'esquisse d'un sourire se dessiner sur ses lèvres et repartit d'où il était venu sans en demander plus. En sortant du lieu de restauration et en inspirant de nouveau l'air marin du port, Franz comprit qu'il était fait pour cet vie qui outrepassait la loi. Lui qui avait temps étudié la médecine et qui s'était prédestiné à un avenir. Il allait devenir grand parmi les grands, et si fort que personne ne pourrait se moquer de sa chevelure aux allures guillerettes. Cependant avant de commencer ce que le capitaine avait nommé comme étant « l'aventure » il lui faudrait se renforcer physiquement en attendant de pouvoir posséder ce fruit qui serait le début d'une nouvelle ère pour le jeune homme.
Aujourd'hui Franz possède toujours ce côté « gamin des rues », mais il est plus fort, plus grands, plus agile, plus rapide. Il est près.


Identité


● Nom : GÖTZE
● Prénom : Franz
● Surnom : L'Echarpe Blanche
● Âge : Dans la vingtaine
● Sexe : Masculin
● Race : Humain
● Groupe : Pirate
● Métier : Médecin
● Équipage : [U.C.]
● But : Découvrir un remède commun à toutes les maladies.





( Facultatif)










● Prénom : Paul
● Âge : 17 ans
● Expérience Rp : Quelques années entrecoupées de pauses
● Comment avez-vous connu le forum ? Par l'opération du Saint Esprit
● Comment trouvez-vous le forum ? Il manque des FDD (tututut...)

© Halloween sur Never-Utopia


Dernière édition par Franz Götze le Lun 28 Oct - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Far away ~ Franz Götze [Terminé]   Lun 28 Oct - 15:57

Petit up ! C'est terminé !
Je dois avouer que j'avais un gros manque d'inspi pour l'histoire sur ce coup là :<
Revenir en haut Aller en bas
Noah C.Law
Parrain
Parrain
avatar
Messages : 723
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 36

Fiche Personnage
Dorikis: 8200
Pouvoir(s): Schrödi Schrödi no Mi
Renommée: Inconnu

MessageSujet: Re: Far away ~ Franz Götze [Terminé]   Mer 30 Oct - 8:25



Bienvenu ( De manière officiel Wink)

Quantité : 120/150
Orthographe : 80/100
Syntaxe : 30/50
Grammaire : 50/50
Originalité : 30/100
Netteté: 40/50

Bonus : 350


T'as un total de 350 Dorikis et une Renommé [Peu Connu]

Tu obtiens le grade de Pirate

Bon RP :3



Code by Makoto - alias Kiwi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-le-rpgv2.forumgratuit.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Far away ~ Franz Götze [Terminé]   Mer 30 Oct - 10:48

Super merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Far away ~ Franz Götze [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Far away ~ Franz Götze [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le commencement :: Présentation-