AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un nouvelle ère, de nouveaux héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah C.Law
Parrain
Parrain
avatar
Messages : 723
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 36

Fiche Personnage
Dorikis: 8200
Pouvoir(s): Schrödi Schrödi no Mi
Renommée: Inconnu

MessageSujet: Un nouvelle ère, de nouveaux héros   Jeu 11 Aoû - 17:37

Aizen venait de rentré à Marijoa, en effet, il avait été convoqué par le général en Chef de la Marine pour ce qu’ils appellent une « promotion »,Le voilà Amiral en chef de la Marine, juste en dessous du chef suprême, qui est le seul maintenant à pouvoir lui donner des ordres. Notre Amiral en chef récemment promu marchait alors dans la ville d’une démarche qu’on pourrait qualifié de nonchalante…, aucun tact, et aucun charisme, rien. Même un matelot de seconde classe montrerait plus d’autorité que lui à ce moment. Aizen semblait déçu de sa promotion, le grade d’amiral lui convenait parfaitement, pourquoi lui ajouter d’autre corvée, d’ailleurs, pourquoi l’avait t’on même nomée Amiral , tout ce qu’il voulait c’est être vice-Amiral ,c’était le grade parfait pour lui, Une quasi-totale liberté et moins de paperasse, malheureusement le destin avait fait pour lui un autre choix, Il est maintenant le deuxième homme à avoir le plus de responsabilités dans la Marine. Le Paradoxe est que un bon nombre de personnes auraient voulu être à sa place, occuper ses fonctions, et auraient sué haut et sang pour l’avoir.

*Quelle poisse, pourquoi moi ?*

Cette pensé tournait et se réa bobinait en boucle dans le cerveau de Aizen. Alors il mit sa main dans sa poche, et en sortit un paquet de cigarette. Il avait pris l’habitude de fumer quand il était anxieux , nerveux, ou s’ennuyait. En fait c’est un gros fumeur y a pas à chercher loin. Il fumait presque tout le temps. C’est l’un de ses signes distinctif, en plus du mystérieux tatouage qu’il a sur le front. Nul ne connaissait sa signification, d’où venait t’il, pas même lui. En fait Aizen est un orphelin recueilli par un Marine, Un matelot de seconde classe, quelqu’un dont personne ne se rappellerait sans doute le nom,et qui a finit sa carrière dans l’anonymat le plus total. Eh oui, l’histoire ne se souvient que des héros dans ce triste monde, telle est la dure et implacable vérité qu’il y a dans l’existence des êtres humains. Donc ont lui avait raconté qu’il avait été trouvé sur un berceau en mer non loin d’une Ile de South blue. Il avait déjà ce mystérieux tatouage, il pleurait, et l’ile dont il semblait être originaire était en train de bruler, ont ne pouvait expliquer pourquoi, il semblerait que de nombreux éclaires se soit abattu sur l’ile, selon le témoignage d’un rescapé. C’est ainsi que recueillie par un Marine qui le retrouva sur son berceau au bord de l’eau, et le sauva d’une mort certaine, Aizen devint ce qu’il est. C’est à cause de son père adoptif que ce dernier s’est senti obligé de choisir cette voix, celle de Marine. Néanmoins, il ne s’agit pas d’un fervent et fidèle défenseur du gouvernement mondiale , imbus de la loi et ne jurant que par elle. Ont dit de lui qu’il s’agit de quelqu’un de juste. Bien que très Fainéant. Donc voilà, Aizen est quelqu’un d’assez mystérieux pour les autres mais aussi pour lui, Etant un homme ne connaissant pas ses origines. Donc voilà pour le petit Topo de la vie de Aizen et sa personnalité. Le nouvelle Amiral en chef venait de trouver un bancs libre, et décida de s’y poser pour fumer tranquillement, admirer les nuages, et observer tranquillement la population. Marijoa est le siège du Gouvernement mondial, ou vivent les plus grandes instances, mais est également la ville des tenryubuto plus fréquemment appelé sous le nom de Dragon céleste. Il y avait alors tout un tas de personne riche, qui circulait en ville , ces tenryubuto se croient tous permit, et malheureusement (du moins selon l’avis de Aizen) ils sont protégés par la Marine, et y a donc personne pour les remettre à leurs places. Surtout les plus arrogants d’entre eux qui voient les autres comme inférieur, et pour les plus extrêmes comme des déchets. Ils se permettent même de faire du trafic d’esclave, Aizen aimerait un jour les arrêter, mais même étant quasiment le chef suprême de Marine, il ne possédait pas ce pouvoir. En fait le problème était morale étant donné ce qu’il représente. Il n’y a quasiment que des dragons célestes à Marijoa. On pouvait bien entendu voir également des commerçant assez riches et d’autres vendeurs de bijoux. Le soleil était à son zénith, il faisait facilement 40 degrés, une vraie canicule. Cela faisais le bonheur des marchands de glace. Aprés avoir finit sa cigarette, Aizen se remit en route, Il faisait souvent chaud à Marijoa, d’ailleurs depuis qu’il avait été affecté ici, ce dernier avait pris des couleurs. Il a maintenant un tint bronzer, lui qui était assez clair de peau auparavant. Sur son chemin, il vit un bar et naturellement décida d’y rentrer. C’était loin des bars populaire qu’on rencontre partout ailleurs, ces bars sales et fortement déconseillé. Ici les bars étaient « chic »,néanmoins l’atmosphère était pareil , Il y avait toujours ces fameuses vapeur d’alcool de ceux qui fréquentent ces bars. Alors Aizen s’assit sur un bar au comptoir et demande :

- Un verre de jus de pomme s’il vous plait.


C’était un Homme assez Agé qui se présentait à Aizen, et qui jouait le rôle de serveur, il venait avoir la soixantaine, l’homme avait les cheveux gris, presque blancs, et un front parsemé de part en part de rides. Aizen regardait cette homme et se demandait, qu’est-ce que sa faisais de savoir qu’il ne vous reste plus longtemps à vivre ?Que serait ’il à son Age ?atteindra même t’il son Age ?seul l’avenir pouvait répondre à ces question que qu’il se posait.

- Tenez Monsieur.

Dans la voix du vieillard, il y avait une certaine sagesse, sans doute acquis au fil de ces longues années pendant lesquelles il a vécu, et dut voir beaucoup de chose. On pouvait sentir aussi de l’humilité, que la vie a dut sans doute apprendre à ce vielle homme. Alors Aizen répondit :
- Merci, depuis combien de temps habiter vous ici ?

Aizen n’eut même pas le temps d’entendre une réponse, qu’il entendit une détonation de pistolet. Son interlocuteur avait alors sa chemise taché de sang et était touché en plein cœur. Alors il entendit un rire braillard :

- Mouah ha ha ha, ce vieillard, ne m’a pas encore ramené le flash de rhum que je lui ai demandé. Il ne mérite que sa, n’est-ce pas les gars ?

C’était un homme d’environ la trentaine, les cheveux bruns, et assez envelopper, pour ne pas dire gros. Il était accompagné de 3 autres types dans le même genre, c’était des tenryubuto. Sa aurait été quelqu’un d’autre, il l’aurait déjà tuer depuis longtemps, mais ces personnes font se qu’ils veulent.Alors Aizen ne dit rien, et sortit ni vu ni connu du Bar, il marcha quelque mètres, et tout d’un coup un éclair s’abattit sur le fameux bar. C’était la punition que Aizen les avait réservé. Avant de quitter le bar il avait prit une bouteille de whisky, Il continuait alors sa marche, en direction de son bureau, sur le chemin, il passa par un cimétière,il versa de l’alcool sur une tombe, alluma de l’encens, fit une prière, et continua sa route. C’était un cimetière dédié aux Marines. Il semblerait que Aizen est quelqu’un très chers enterrer là bas. Quelque Minutes plus tard, Aizen était enfin arriver à destination, le QG de la Marine. Il y avait tout t’un attroupement de Marine et officier, ceux-ci était venus le « féliciter »,ou plutôt entrer dans ses bonnes grâces. Ayant un tant soit peu le sens de la diplomatie, il les salua et prit congé d’eux pour se retirer dans ses appartements.

- Fiou, enfin seul.

Aizen venait d’entrer dans ses nouveaux quartiers. C’était un géant bureau bien plus spatiaux que son ancien, n’empêche le système de la Marine était étrange, Aizen est « l’homme le plus fort de la Marine », et au lieu d’être envoyer sur le terrain, il est dans un bureau à remplir des papiers , donner des ordres à distance aux soldats, et s’assurer de la protection de ces dragons céleste, qui n’ont d’égale de leur manque de valeur leur lâcheté. Il y avait une pile monstre de document sur le bureau à notre nouvelle Amiral en chef, cette pile allait jusqu’au plafond. De quoi décourager Aizen qui n’était déjà pas très motiver. Après un bref instant à regarder son bureau, assit sur son fauteuil. Aizen s’alluma une cigarette.

- C’est parti.

Sa cigarette à la bouche, il se pencha sur les nouveaux dossier qui étaient sur son bureau.Le gouvernement vient de changer, la piraterie est à son apogée, et les révolutionnaire font de plus en plus de bruit, quelque chose se trame, Aizen était alors parfaitement conscient qu’ils entrent dans une nouvelle ère.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-le-rpgv2.forumgratuit.org
John Mazashi
Commandant
Commandant
avatar
Messages : 341
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 25

Fiche Personnage
Dorikis: 1500
Pouvoir(s): Haki de l'Armement
Renommée: [Peu Connu]

MessageSujet: Re: Un nouvelle ère, de nouveaux héros   Lun 15 Aoû - 18:47

Kazuya était toujours sur le pont du navire qui le menait au Qg, regardant les vagues toucher la coque de son navire… il avait renoncé de se baigner il y a de cela de nombreuses années… mais ça n’est pas pour ça qu’il s’en porte plus mal… Le ciel était dégagé, même si sur le bord on arrivait à apercevoir au loin quelques nuages tout blancs. Lorsqu’un marin vint le déranger dans ses pensées…

-Veuillez m’excuser monsieur Kazuya, mais j’aimerais vous poser une question… Non pas pour vous mettre en colère, loin de ma pensée, mais mon entourage ainsi que moi-même avons toujours voulu savoir ce que pouvais transporter un assassin du Cypher pole dans sa mallette, ou plutôt devrais-je dire, quelles armes…

L’agent se retourna pour fixer son interlocuteur de son regard sanglant qui a fait frémir de nombreuses personnes au part avant, lorsque le marin le regarda fixement dans les yeux, Kazuya put sentir de la peur monter en celui-ci, c’était sensationnel de savoir qu’un simple regard pouvait terrifier un grand nombre de personne. Pour empêcher que son interlocuteur ne sombre dans la panique totale, Kazuya détourna le regard pour se remettre à fixer l’horizon devant le bateau… L’homme soupira, comme s’il avait été libéré d’une emprise… Alors que l’agent du Cp1 ne faisait absolument rien, un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres… Décidément, ces derniers temps il aimé de plus en plus sourire…

-Tu veux donc savoir ce qu’il y a comme arme à l’intérieur hein ? Il s’empara de sa mallette et la balança au marine qui se trouvait derrière lui… Regarde donc par toi-même… Mais fait tout de même attention à que rien d’anormal ne puisse sortir, je t’en serais reconnaissant…

En entendant les dernières paroles de son opposant le marine avala de travers… Ce qui n’eut pour résultat qu’une simple tout grasse… Les autre soldats situé sur le pont inférieur ne faisait pas de bruit et écoutait attentivement la conversation entre l’assassin et leur compagnon… Après tout c’était l’intermédiaire qu’ils avaient choisi… Le suspense montait, le marine avait les mains sur les ouvertures, mais hésitant, qu’allait-il trouver à l’intérieur de cette mallette, de toute petite taille, quelles sont le sens de ses paroles ‘’attention à ce que rien d’anormal ne puisse sortir…’’ Ces questions trottait dans sa tête et le démangeait, et puis cet objet n’appartenait pas à une personne qu’il aurait pu croiser dans la rue… Qu’es ce qu’un assassin pouvait transporter avec lui ! Et puit sur un coup de tête il l’ouvrit fermant les yeux un bref instant, plus par instinct que par sa réel volonté… Lorsqu’il les rouvrit, il ne découvrit que de simple affaire comme toute personne pouvait transporter lorsqu’il partait en voyage… Le regard du marine qui se dirigea vers Kazuya était tout bonnement dépité. Quant à lui l’assassin ne put que se tordre de rire face à la scène qu’il venait d’assister.

-iaaahahahaha… Tu devrais voir ta tête ! Reprenant sa mine habituelle… Maintenant que j’ai répondu à ta question, il va falloir que tu face de même à la mienne… Il marqua un temps de pause, se retournant, fixant de son regard rouge sur le Qg qui se rapprochait à toute vitesse… Le marine se contenta de répondre par un hochement de tête plutôt que de répondre par une phrase, il positionna la mallette à son emplacement initiale et se repositionna derrière l’homme en costume. Qu’es ce que l’on raconte à mon sujet qui vous terrifie tant que ça ?

L’humain ne répondit pas tout de suite… Au début il marmonna quelques mots d’une incohérence totale… Puis secoua la tête de droite à gauche pour se remettre les idées en place… Il releva la tête, essuyant la sueur de son front, il débuta…

-Ce que l’on raconte… Déjà, le Cyper Pol a des techniques d’entraînement particulière, qui après accompli, elles changent un homme, personne ne te connaissait de nombreuses rumeur parle sur toi… Sur ton village… Ton enfance… Je n’ai aucune envie de m’attirer tes foudres je ne m’étendrais pas sur ce sujet… Mais ce qui terrifie le plus de monde… Même ceux qui ne connaisse rien de toi, sont tes ‘’Yeux’’, un très grand nombre de rumeurs courent à leurs propos… Que tu serais capable de lancer des enchantements avec eux… Ou encore que l’on peut lire la date de notre mort à l’intérieur…

Kazuya pouvait sentir la peur dans sa voie, c’est à ce moment-là qu’il décida de l’arrêter d’un geste… Il était satisfait des propos que l’homme lui avait rapporté, il n’avait pas l’air d’avoir menti non plus. Il possédait une petite réputation alors qu’il n’avait pas fait grand-chose dans ce monde… *Plus tard, ça va devenir vachement intéressant !!!* Le Bateau allait amarrer, mais il n’avait pas de temps à perdre avec des bavardages que d’autres marins pourraient avoir avec lui…

-Il me semble que tu m’aies répondu avec sincérité, je ne te ferais donc rien soldat… Il posa sa jambe droite sur la barrière, fixa une dernière fois l’homme avec son regard… Adieu *Soru*

Kazuya effectua son déplacement et atterrit sans encombre sur le port du Qg… Il ne s’arrêta pas et continua sa route, tranquillement, marchant sans regarder les autres marines, même s’il sentait leurs regards posé sur lui. Ce petit picotement dans le coup, une sensation bizarre qu’il ressentait à chaque fois qu’il était en contact avec des personnes… Bon il était arrivé au Qg, une bonne chose de faite… Mais maintenant, il lui fallait arriver à Marijoa… Et la route n’allait pas être facile… Comment allait-il faire…

-Oiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii… Agent Kazuya !!! Oiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii…

La voie provenait de derrière lui, lorsqu’il se retourna il aperçut un marine en train de courir dans sa direction… Lorsque celui-ci arriva à côté de lui, il reprit son souffle…

-Ffeu… Ffeuu… Fiiiouuuuuuuu… Je suis le marine qui doit vous conduire à bon port à Marijoa… L’odre avait dit de, ‘’prendre en main le voyage de l’agent à partir du moment où il mettra un pied sur le Qg…’’ Mais bon, en faisant ton apparition que tu as faite, avec ton déplacement à grande vitesse… Et bien je ne l’avais pas prévu hein ha ha ha… Bien suis moi, on va reprendre un autre bateau qui nous conduira à L’archipel Sabondy, et de là on pourra monter sur Red Line pour enfin atteindre Marijoa, et l’amiral en chef. Pas d’objection ?

-Aucune…

-Alors c’est parti !

Kazuya marchais le long d’un couloir… au fond de celui-ci se trouvait une grande porte, derrière il devait sans doute y avoir L’amiral en chef… Après tout s’était là qu’on lui avait indiqué d’aller pour le trouver… Il frappa, attendit qu’on lui fit signe d’entrer, puis poussa la porte et avança…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah C.Law
Parrain
Parrain
avatar
Messages : 723
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 36

Fiche Personnage
Dorikis: 8200
Pouvoir(s): Schrödi Schrödi no Mi
Renommée: Inconnu

MessageSujet: Re: Un nouvelle ère, de nouveaux héros   Mer 17 Aoû - 4:18

Aizen venait de voir arriiver dans son bureau un des agent du cipher pol, si ses souvenirs sont bon, son nom était kazuya.Il était habillé impeccablement , comme tout les membres de cette unité d’ailleurs, costard cravate . Des parfaits incognito dans la foulle, seul une minorité de personnes triés sur le volet conaissait leurs existence, et encore moins pour ceux qui conaissent leurs nom.c’était la « force secrete de la Marine » du moins se que les gens disaient, Aizen lui , ne voyait juste que des marines chic et valant 100 hommes, c’est non négligeable, mais abusé , alors que les Amiraux sont pas autant glorifié dans les hautes sphères de la Marine. Alors notre Amiral en chef était comme d’habitude en train de fumer,il était avait une cigarette à la bouche,et était penché sur un dossier, ou plutôt 2 dossiers. Celui de la sulfureuse Pirate Kassidia, et celui du Vice Amiral Shinji Namora.

• D’ailleur en parlant d’Amiral ou est shinji ? il est en retard*

En effet Aizen avait convoqué son Amiral Shinji, il avait une mission pour lui, mais visiblement son méssage n’est pas arrivé assez rapidement, à moins que ce soit lui qui traine, d’ailleurs paresseux comme il connait shinji , c’était fort probable. Mais en meme temps quand ont est le logia de la foudre, et ont peut tout faire à vitesse éclaire, faire les dossier,manger, draguer,et meme … Tuer entre autre. Donc ont peut comprendre que pour quelqu’un doué d’un tel pouvoir, les actions des autres doivent être terriblement longs et ennuyant. Il avait l’impression qu’il passait sa vie à « atendre », et souvent il se disait que le logia de la lumière était sans doute le plus à plaindre.Bref, pour en revenir à l’action, Aizen n’avait encore rien dit, il regardait le jeune homme du CP de ses yeux bleues, glacial, froid et inexpressif. Notre Amiral en avait tellement vu,vu de toute les couleurs, à l’époque ou il était simple Marine, avait fait des batailles,avait perdu des amis, gagné des titres, tous sa l’avait endurcit malgré son jeune Age.D’ailleur ont dit qu’il est « mort à l’intérieur ».Son regard en témoignait, il n’y avait aucune expressions. le vide complet.Il fallait dire que son interlocuteur aussi avait un regard pour le moins spécifique. Mais Aizen connaissaitn sa capacité , de créer des illusions.Sans doute que le fruit du Démon que cette homme a mangé a opérer un changement d’apparence, comme la composition de son œil.Aizen se décida alors à parler :

- Bonjour Agent …. Kazuya c’est sa ?

Il avait une voix froide, et portant au respect, bien que une petite touuche de flegme se laissait sentir dans sa manière de parler. C’est vraie qu’il n’était pas d’un tempéramment très motiver,d’ailleur c’est le moins qu’on puisse dire, il trainait les pas lors de sa promotion.Et il avait à t’elle point peu d’interet pour la chose qu’il n’en a actuelement que de très vagues souvenirs. Si il se rappelle bien Shinji était là lui aussi… ou peut etre pas. Il avait déjà oublier. L’Amiral en chef tenait alors le dossier de la sulfureuse, et magnifique Kassidia, il se serait personnellement déplacé pour la voir si il n’avait pas des obligation à remplir, compte tenue de son rang. L’envie de retourné dans le feu de l’action le consummait,malheuresement, il ne pouvait plus se délacer comme sa. Alors Aizen lança d’une bref rotation du poignet le dossier de la femme à l’agent du cipher pol.


- Kassidia Nadaho, pirate primé à 60.000.000 de berry,repéré sur south blue. Jai envoyé le vice Amiral Luxus la poursuivre, à fin de l’arreter,compte tenue de son grade, les chances d’échec sont faibles,surtout que il pourrait réussir à capturer une pirate de ce niveau, cependant vu la puissance de son fruit je la soupçonne capable de le battre.Ta mission ne sera pas de lui prèter renfort,mais d’observer le combat. Tu n’interviendras que si il est sur le point de se faire tuer, et de plus personne ne doit connaitre ton identiter.
Aizen venait de donner son ordre de mission à son agent, aussi il y avait autre chose qu’il voulait qu’il regle. L’Amiral sortit un Den den mushi, chuchota des instructions, et quelques brève minutes plus tard deux personnes rentrèrent, ils étaient prisonniers et attachés.

- Yazuka, et Roshiho,Ce sont des traitres de la Marine, c’était de bas agents du gouvernement mondial qui ont rejoint des pirates. Heuresement, la foudre ne tombe jamains loin, je te l’est garder pour que tu lui montre un peu le sort que l’on réserve aux traitres.

Les deux « traitres » semblait avoir été assez pour le moins maltraités. Notre Amiral en chef c’était amusé à les électrocuter à petite dose. D’ailleur ils avaient des traces sur le visages,mais plutôt des « creux », en faite ils n’avaient pas été nourrit depuis les 3 jours qu’ils avaient été capturé , bien évidement sous ordre de Aizen. Les traitres, c’était la chose que Aizen détestait le plus au monde, et malheur à celui qui osera le trahir, déja meme chez les pirates, il les détestent, mais alors dans son camps….C’est ainsit que il attendait la réaction de l’agent.Le temp était beau, il y avait un soleil de plombs, décidément c'était une belle journée pour mourir, meme si Aizen avait bien évidement décidé de ne pas faire les honneur de traitres qui allaient bientot décédé, il trouvait qu'ils étaient quand meme bien gatées,ce dernier regrettait l'époque ou ont tuait ces personne sous la pluie, par un temps de chien, exposé à la voix publics.Assez aigrit, il tourna la tete,regardant alors à la fenetre de son bureau, laissant s'échapper un petit soupire.De la fenetre Aizen avait comme qui dirait, une vue imprenable,il pouvait surveiller une petite partie de la ville, en effet son bureau était en hauteur, se qui lui procure un net avantage, et surtout un plaisir visuel. La population n'était cependant pas trés agité,Marijoa étant la ville des dragons céleste, et le plus haut et important siège du gouvernement, ont peut facilement comprendre que les troubles recensés lors de cette géante vague de piraterie n'ont pas eut de répercution dans ce lieu "saint".De plus les dragons célestes étant des nobles,le respect des règle était bien évidement appliqué.L'objectif de notre Amiral en chef était de faire de cette ville un modèle pour toutes les autres villes du globe , et comme pour celle-ci,y faire règner l'ordre et la paix, mais malheureselent cette objectif ne pouvait unéluctablement etre atteint que dans le sang et la désolation.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-le-rpgv2.forumgratuit.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un nouvelle ère, de nouveaux héros   Mer 17 Aoû - 11:10

Hoshiro débarqua sur le port de Marijoa. Il avait voyagé durant toute la journée. Il s'était rappeler qu'il devait accomplir une mission importante tôt le matin, il devait amener une lettre à un autre agent du Cipher Pol, une lettre dont il ignoré le contenue car il n'avait bien sûr en aucun cas le droit de l'ouvrir ! Comment avait-il pu l'oublier et traîner bettement sur les quais de Marineford la journée précédente. Cependant Hoshiro était fière, il avait secouru une belle jeune fille. Il l'avait désormais laisser seul dans ses appartements, au QG de la Marine est était partit en laissant une lettre sur la table :

Ton sauveur partit pour mission importante, fais comme chez toi.

Le soleil se coucher déjà quand Hoshiro attacha son bateau. Il pleuvait et le ciel était zébré d'éclairs. Il devait trouver ce Kazuya. Marijoa n'était pas une ville énorme, mais s'il y avait un endroit où Hoshiro avait le plus de chance de trouver Kazuya, c'était dans les quartiers de l'amiral en chef Aizen Hiraku, ou tout du moins dans ses alentours. Il se dirigea donc vers le centre de la ville, la ou un énorme bâtiment se dresser au dessus de la plupart du reste de la ville et projetait son énorme ombre sur le port. Hoshiro s'approcha des gigantesques portes d'entrées. Deux gardes lui barrèrent la route.

- Je suis un agent du Cipher Pol, je souhaite rentrer je dois remettre une lettre à un certains Kazuya, ainsi que rencontrer l'amiral en chef. Déclara Hoshiro.

Sur ces mots, les gardes s'écartèrent de suite et l'un s'adressa à l'agent:

- Bienvenu au siège du gouvernement mondial, agent Hoshiro.

Les portes s'ouvrirent et Hoshiro entra. Parcourir le hall lui parut une éternité. Finalement il arriva devant un comptoir et s'adressa à un homme qui était en train de brasser une multitude de papier en grommelant :

- Non mais regardez moi ce bordel, j'y comprend plus rien. Ah pour la paperasse inutile, on est fort nous les humains !
- Excusez moi ?
- Une seconde et je suis à vous. Répondit l'homme.

Hoshiro qui n'était jamais venu, étudia la structure du bâtiment et trouva qu'elle était vraiment impressionnante.

- Donc vous voulez ? Demanda l'homme.
- Je cherche un certains Kazuya, un agent du Cipher Pol tout comme moi, je dois lui remettre quelque chose.
- Hum... Kazuya Kazuya. Ah oui, un homme froid et avec un regard inquiétant. En effet, il est passer il y a quelque temps il s'est rendu dans le bureau de l'amiral en chef.
- Merci bien. Sourit Hoshiro.
- C'est le défilé aujourd'hui on dirait, deux agents du CP en une journée, quelle honneur ! Vous savez, ce n'est pas facile de travailler toute la journée enfermé dans un bureau , c'est pourquoi je me réjouis de voir de nouvelle tête passer, et ...

L'homme n'eut pas le temps de finir qu'Hoshiro avait déjà disparu, il n'avait même pas vu le déplacement de l'agent. Hoshiro n'avait pas le temps d'écouter le bla bla de cet homme, il avait déjà assez perdu de temps en oubliant sa mission. Il prit les premiers escaliers qu'il vit, et monta le plus haut possible, jusqu'au bureau de l'amiral en chef.
Après une montée interminable, il arriva enfin au bout. Il souffla et s'essuyant le front.

- C'est quoi ce bâtiment de malade ? Pensa t-il.

Il traversa un couloir et se trouva enfin en face du bureau de l'amiral en Chef. Il semblait en effet avoir reçu de la visite. Il vit l'amiral, assis dans son bureau en train de scruter je ne sais quoi par la fenêtre. Il vit un homme habillé de noir à l'entrée du bureau. Il s'en approcha

- Monsieur Kazuya ?
- En chair et en os. Répondit froidement l'homme.
- Je suis Hoshiro Torayami, un agent de Cipher Pol tout comme vous, je dois vous remettre ceci.

Et il lui tendit la lettre.













Revenir en haut Aller en bas
John Mazashi
Commandant
Commandant
avatar
Messages : 341
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 25

Fiche Personnage
Dorikis: 1500
Pouvoir(s): Haki de l'Armement
Renommée: [Peu Connu]

MessageSujet: Re: Un nouvelle ère, de nouveaux héros   Mer 17 Aoû - 14:41

Kazuya écouta attentivement le discours de l’amiral en chef, et s’était réjoui lorsqu’il avait annoncé qu’il lui avait offert deux cobayes pour s’occuper durant le voyage… Car après tout se rendre en South Blue, même avec les moyens de transport que disposait la marine qui leurs permettrait de traverser Calm Belt asse rapidement, ce n’était pas la porte à côté surtout pas celle de Marijoa… Mais bon tel était la vie d’un agent du gouvernement, on obéi sans poser une question même si pour cela on doit donner sa vie…

*Je ne donnerais pas ma vie tant que je n’aurais pas accompli mon but…*

Son but… mais bon on en parlera une autre fois. Sa cible, non à tuer ou à capturer, plus à observer, Kassidia… Il n’avait obtenu aucune information concrète sur son sujet, à part bien sûr qu’elle était en possession du Zoan Mythique du Dragon… Il allait pouvoir étudier son niveau tout en restant bien à l’abri même si c’était un homme d’action, il allait devoir se retenir…

*Peut-elle cracher du feu ?* *.*

Cette question avait failli sortir lorsque l’amiral en chef lui avait confié que c’était elle dont il allait devoir observer. Même si sa principale mission serait de veiller à ce que le vice-amiral Luxus ne tombe pas sous ses griffes… Mais un vice-amiral face à une Dragonnette de soixante millions de Berrys, cela de devrait normalement pas poser de problème… Mais s’il envoyait un agent du Cypher Pol pour guetter, ça ne voulait dire qu’une seule chose. Qu’Aizen Hiraku, le logia de foudre, doutait complètement de la réussite de son Vice-amiral. Un petit sourire s’afficha sur ses lèvres, mais disparu aussitôt. Se parlant intérieurement à lui-même…

*Tu souris trop ces derniers temps Kazu…*

En tout cas soit-il doutait de la puissance de son marine, soit sur la réel force de la pirate, et dans les deux cas Kazuya allait devoir arbitrer ce match… Qui allait surement être un excellent divertissement puisqu’il savait que ce Luxus possédait le fruit toxique, ça allait être un joli duel qu’il ne se permettrait pas de louper ! Regardant fixement ses deux futures victimes, il s’apprêta à tourner les talons mais une nouvelle personne ne joignit à nous…

- Monsieur Kazuya ?

- En chair et en os. Pourquoi avait-il dit ça ? Peut-être la pensé de casser quelques os aux deux hommes enchaîner devant lui, était monté dans ses esprits mais bon… tant pis…

- Je suis Hoshiro Torayami, un agent de Cipher Pol tout comme vous, je dois vous remettre ceci.

Cet Hoshiro lui tendit la main, dedans se trouvait une lettre. Kazuya ne se fit pas prier pour la prendre et l’ouvrir…

Bonjours Kazuya,

J’ai bien essayé de te contacter, mais malheureusement tu n’as pas pris ton escargophone… Je sais que c’est quelque peu limite de te le dire par lettre, mais l’homme qui te la remise, Hoshiro Torayami, est dorénavant ton coéquipier, vous formez dès à présent le groupe d’assassin du gouvernement mondial, le Cp2 ! Ce n’est pas la peine de m’en vouloir, l’ordre ne provient pas de moi, mais de plus haut. Il part donc en mission avec toi. Bonne chance.

Ton chef.


Kazuya releva la tête, et observa cet Hoshiro… Il était maintenant son cohéquipier… Il lui tendit la lettre.

-Lis ça et tu comprendras. Maintenant je vais être clair, je ne vais pas faire répéter l’amiral en chef. Tu as été tenu de m’amener cette lettre que tu comprendras pourquoi tu y es également lié en lisant son contenu. Kazuya marqua un petit temps d’arrêt pour permettre à Hoshiro de lire correctement la lettre. Ensuite nous nous trouvons dans le bureau de l’amiral en chef, car il nous a confié une mission, au Cp2 ! Celle-ci est, Kassidia Nadaho, une pirate primé à 60.000.000 de berry, a été repéré en South Blue, L’amiral en chef à envoyer le vice-amiral Luxus à sa poursuite afin de l’arrêter. Notre mission ne sera pas de lui prêter main-forte, mais d’observer le combat. Nous n’interviendrons que si il est sur le point de se faire tuer ou que des renforts de la pirate arrive, et de plus personne ne doit dévoiler notre véritable identité…

Kazuya s’empara des chaines des deux prisonniers et en tendis une à Hoshiro.

-Je te présente Roshiho, un traître de la marine que notre Chef à capturer, nous avons carte blanche pour leurs montrer le sort que nous réservons à ce qui trahisse le gouvernement mondial ! L’agent se retourna face à l’amiral en chef. Nous partons immédiatement à la poursuite du Vice-Amiral Luxus et le ramèneront sain et sauf ! Revenant sur Hoshiro. Bien, on part immédiatement, pas d’autre alternative, un bateau nous attend en bas de Marijoa…

Ils tournèrent les talons et repartirent dans le couloir… Refermant les portes derrière eux…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un nouvelle ère, de nouveaux héros   Mer 17 Aoû - 15:53

Hoshiro et Kazuya se dirigèrent tous deux vers le port, là ou un bateau les attendait.
Dans quoi c'était-il embarquer ? Hoshiro se le demander encore.
Il esperait seulement ne pas partir pour une mission kamikaze.

Lorsque il avait lu la lettre, il avait halluciné de voir qu'il allait faire équipe avec ce Kazuya. Il était content de pouvoir faire équipe avec quelqu'un, même s'il ne le conaissait pas encore. Il ne savait pas non plus quelle type de mission il allait pouvoir faire, mais étant agent de Cipher Pol, il devait s'attendre à tout. Pour l'instant il aller devoir assister à un combat entre un vice amiral et une pirate primée à 60.000.000 de berry. Il esperait que tout se passerait bien, que le vice amiral se montrerai à la hauteur pour qu'il n'ai pas besoin d'intervenir avec son nouveau coéquipier.

Deux heures plus tard, Hoshiro était posé contre le rebord du bateau, sur le pont. Le bateau faisait cap sur South Blue. Hoshiro détestait devoir se faire passer pour un pirate, d'autant plus qu'il aller en côtoyer un certains nombres, il allait devoir se maîtriser et ne pas attirer l'attention, restait naturel.
Tandis qu'il regardait la mer et écoutait le vent, il pensa à Saya qu'il avait laisser seul. Il savait qu'elle se débrouillerait bien, mais elle lui manquait déjà. Il allait devoir faire preuve de vigilance dans cette mission. Cependant, s'il l’effectuée avec succès, il gagnerait en prestige. De ce côté là, il était rassuré de faire équipe avec ce Kazuya. Il ignoré tous de ce dont cet homme était capable, mais il le savait puissant d'après son comportement. Calme, posé, qui réfléchit et sait agir quand il le faut de la bonne façon. Il sentait que faire duo avec lui ne pourrait que le renforcer, il avait même hâte de faire plus connaissance avec Kazuya. Il se retourna et vit qu'il était immobile, à contempler la mer tout comme lui, pensif.
Hoshiro se demanda s'il possédait lui aussi un fruit du démon. Cela lui fit aussi penser qu'il devait faire attention à ne pas tomber à l'eau, auquel cas il serait vraiment dans l'embarras.

Il décida de se bouger un peu. Il descendit dans la coque, et alla sa reposer dans sa chambre. Il but une gorgée de rhum et s'endormit l'esprit léger, les pensées tournées vers sa mission.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un nouvelle ère, de nouveaux héros   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouvelle ère, de nouveaux héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les mers :: Red Line :: Ville de Marijoa :: Siège du Gouvernement Mondial :: Bureau de L'Amiral en Chef-